La nouvelle limitation routière

Entrée en vigueur depuis le 1er juillet 2018, la limitation de la vitesse à 80 km/h fait bondir le nombre de flash. Ils auraient en effet été multipliés par cinq.

 

A peine mise en place que déjà, la limitation à 80 km/h fait des victimes. Annoncée depuis plusieurs mois, la mesure n’a peut-être pas fait évoluer les comportements, mais a contribué à remplir les caisses de l’État.
Et pour cause, l’activité a littéralement explosé, certains radars multipliant le nombre de flashs par cinq selon les régions.

Outre la période de grandes vacances, propice aux excès de vitesse, la mise en place des 80 km/h n’est pas étrangère à cette hausse. En effet, la semaine précédant l’entrée en vigueur de la mesure, les radars du département de la Haute-Loire ont enregistré 1.172 infractions, un nombre passant à 2.536 infractions aujourd'hui, soit une multiplication par 2,2.

Un pactole de 400 millions d'euros supplémentaires pour l’Etat

En réalité, il ne s’agit pas d’un cas isolé, certains radars ayant multiplié leur nombre de flashs par 5,7, comme c’est le cas pour celui situé le long de la N88, à Saint-Paul de Tartas. En moyenne, l’ensemble des cabines ont multiplié leurs performances par deux, avec près de 243.000 flashs de plus seulement sur le mois de juillet.

Selon la préfecture du département, 95 % des infractions relevées la semaine dernière concernaient des petits excès de vitesse ne dépassant pas les 20 km/h. Des entorses qui permettront sans doute à l’Etat d’atteindre son but : engranger 400 millions d’euros supplémentaires grâce à l’abaissement à 80 km/h. L’an dernier, les radars automatiques auraient déjà rapporté plus de deux milliards d’euros, soit une hausse de 9 % par rapport à 2016.

Attention
Si vous prenez la route des vacances, plus de 30.000 policiers seront postés le long des routes.

Recevoir notre newsletter

Copyright © 2020 - 01auto.net - Tous droits réservés.

Développé par 01auto